en de fr

Fil de molybdène

Nous fabriquons du fil en molybdène pour différentes applications. Le nom « molybdène » vient du grec ancien « molybdos ». Le point de fusion de ce métal argenté se trouve au sixième rang parmi tous les métaux. Par exemple, le tungstène et le rhénium ont des points de fusion plus élevés.

Le molybdène est un élément chimique dont le symbole est Mo et le numéro atomique 42. Son nom vient du grec ancien « molybdos », et une abréviation populaire pour molybdène est « moly ».
Le point de fusion de ce métal argenté est au sixième rang de tous les métaux. Par exemple, le tungstène et le rhénium ont des points de fusion plus élevés.

La capacité du molybdène à résister aux températures élevées sans s’élargir ou se ramollir le rend utile dans des applications sous haute pression ou à des températures élevées.

Le fil de molybdène est parfois utilisé à la place du tungstène à cause de sa densité plus faible (environ la moitié de celle du tungstène). Cependant, le rapport poids/résistance est élevé pour le fil de molybdène.
Sa conductivité électrique et sa conductivité thermique sont d’environ un tiers de celle du cuivre.

Chimiquement, le molybdène n’est pas très réactif. À température ambiante, il est résistant à l’air et à l’eau. À 400-500°C, ce métal est oxydé et à des températures au-dessus de 700°C, l’attaque est rapide.

Fils de molybdène 
Le fil de molybdène Luma (fil de moly) est disponible dans de nombreuses finitions. Par exemple, son allongement peut s’élever à plus de 15%. Comparé au tungstène, le fil de molybdène est aussi plus ductile.

Le fil de molybdène Luma est disponible dans les dimensions 0,010 – 0,5 mm (0,00039 – 0,0196”).